Les villes Haitiennes

Dans la plupart des villes Haïtiennes, la vie des bidonvilles est la norme. Comme Cité Soleil, Bel-Air, Raboteau, Cité Lescot, Grand-ravine, La Savane etc., cela se traduit par un dur, complexe (car elle est également entrelacé avec les énergies et l’ingéniosité des personnes vivant leur vie), mais finalement inacceptable condition pour les humains faisant leur chemin dans le monde. Cependant, la quasi-totalité de la croissance urbaine projetée en Haïti au cours des deux prochaines décennies prendra la forme de la croissance des bidonvilles, parce que c’est ce que démontrent les témoignages des années précédentes.

C’est une affirmation étonnante, car l’exploitation routinière, sous la forme de tenures précaires, d’expulsion ou de menaces, et l’extorsion généralisée pour accéder à des services de base ou à des opportunités économiques, dominent la vie des habitants des bidonvilles. Naturellement, il va presque sans dire que cette ampleur de l’abus ne peut pas simplement se reproduire indéfiniment. Il est déjà évident que les citadins de deuxième et troisième génération atteignent l’âge adulte dans les villes Haïtiennes, que l’agitation sociale et la volatilité généralisée deviennent des éléments de la vie quotidienne menaçant non seulement le bien-être des habitants des bidonvilles, les intérêts du marché privé qui s’y agglomèrent.

Même si personne ne peut prévoir combien de temps cet état de choses peut se poursuivre sans éclater en une véritable violence et en désorganisation sociale, il semble qu’il n’y ait aucun sentiment d’urgence ou de préoccupation parmi les élites politiques et commerciales à propos de cette condition. En fait, nous suggérons fortement que la réponse politique dominante à l’aggravation de la crise liée à la croissance et à l’expansion urbaine est l’inertie.

Cela découle principalement du fait que la plupart des dirigeants politiques Haïtiens continuent de refuser d’accepter que leurs sociétés s’urbanisent à un rythme rapide et irréversible. Ce refus répandu, à la fois tragique et dangereux, crée un vide de politique publique qui conduit à des processus d’urbanisation clandestine non réglementés et non gérés. Ces processus dynamiques amènent la majorité des citadins Haïtiens à construire des existences extrêmement précaires et dégradantes – une recette sûre pour un développement continu inégal, l’exclusion économique de la majorité et la violence. Un autre problème découlant de la négligence politique est l’absence de données et d’analyses crédibles sur le taux, la dynamique et les conséquences des processus d’urbanisation différentielle à travers le pays. Alors que cet état de choses se poursuit, notre société restera sans la plate-forme de base en place pour définir et conduire des réponses politiques efficaces aux problèmes complexes et insolubles associés à l’urbanisation rapide.

En tant qu’Ingénieur Civil, Cartographe, Urbaniste et citoyens Haïtien intéressé travaillant à divers titres dans le domaine plus vaste de la recherche et de l’action en milieu urbain, nous voyons le moment mis en évidence par ces observations sur l’urbanisation haïtienne comme une crise politique.

Cette publication peut être lue comme une provocation de la société civile pour pousser nos dirigeants politiques, commerciaux et sociaux à prendre des mesures plus sérieuses et plus efficaces dans le domaine du développement urbain durable.

Wisly Jean-Claude.

Les villes Haïtiennes, Juin 2017.

Advertisements

Author: rsb company

Presentation of Real Society Building a Company: RSB a Company-Haiti Founded October 21, 2015, is a Haitian company that has projects in the field of construction, Cartography(GIS), construction management and environment. It is directed by an Executive Board composed of several members of Engineers, Agronomists, cartographers and other skilled technicians in all areas. It has about ten Haitian volunteers. The overall goal of the Company is to work to ensure the safety and comfort of the customer economy.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s